/ Articles

Médecine douce : Comment prouver le sérieux d’un praticien ?

Hypnothérapeute, ostéopathe, acupuncteur, sophrologue… Les disciplines que l’on appelle « médecines douces » ou encore « médecines alternatives » sont nombreuses et connaissent de plus en plus de succès. Les français, désireux d’avoir recours à des méthodes naturelles ont de plus en plus tendance à se tourner vers ce type de pratique. Mais comment être sûr que l’on a affaire à quelqu’un de sérieux et de qualifié ?

Faire confiance au bouche-à-oreille :

Trouver un praticien de santé naturelle pourra se faire sur le conseil de nos proches ou encore de notre médecin traitant. En effet, de plus en plus de professionnels de santé ont pour habitude de travailler main dans la main avec des praticiens en médecines douces dont la technique est souvent complémentaire à la médecine traditionnelle. Se fier à son entourage sera donc une bonne façon de se tourner vers une personne de confiance. Par ailleurs, une consultation n’engage à rien, si le feeling ne se fait pas ou si la pratique ne convient pas, nous pouvons toujours se tourner vers quelqu’un d’autre.

Une certification reconnue par l’État :

En médecine douce, il n’existe pas de diplômes précis reconnus par l’État, c’est ce qui rend particulièrement difficile de différencier un praticien bien formé d’un praticien qui n’aura pas les connaissances requises. Certains thérapeutes ont une expérience ou ont reçu une formation dans le milieu de la santé ou encore de la médecine. Cela leur confère un certain sérieux, mais ne garantit pas pour autant qu’ils maîtrisent leur pratique (une ex-infirmière ne sera pas plus apte qu’une personne bien formée à pratiquer l’acupuncture par exemple). Ainsi, pas de label ou de certification spécifique garantissant du sérieux et de la bonne formation d’un thérapeute. Sauf peut-être une, la certification RNCP. Être formé au sein d’un établissement certifié RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) garantit que la formation a été validée par l’État. Pour autant, une formation n’ayant pas cette certification ne signifie pas qu’elle n’est pas sérieuse, mais lorsqu’un praticien fait valoir ce titre, c’est une garantie de plus de son sérieux.

Opter pour Medoucine, bien sûr !

La motivation première de Medoucine : construire un réseau de praticiens en médecine douce de confiance. Ainsi, les thérapeutes référencés sur Medoucine doivent répondre à un certain nombre de critères pour garantir de leur sérieux.

Nous commençons par vérifier les références professionnelles fournies auprès d’autres praticiens avec qui ils ont collaboré, mais aussi par recueillir les retours de leurs clients. Ensuite, nous vérifions la véracité de leurs certifications et diplômes afin de nous assurer qu’ils disposent des compétences techniques et théoriques inhérentes à leur pratique.

Enfin, nous nous entretenons avec eux afin de nous assurer du bien fondé de leurs motivations et leur soumettons notre charte de déontologie. C’est ainsi que nous avons réussi à construire une communauté de praticiens en médecines douces qualifiés et de confiance. Par ailleurs, nous continuons le suivi, même après leur inscription sur notre site.

Nous sommes particulièrement attentifs aux retours des clients à la suite des consultations afin de nous assurer de maintenir un niveau de professionnalisme constant. Après avoir récolté chaque avis des patients ayant pris un rendez-vous avec vous, nous les affichons sur le profil du thérapeute.

Notre volonté principale est de proposer à nos chers clients, un praticien qualifié qui saura les accompagner en fonction de leurs objectifs de vie.
Pour découvrir comment rejoindre le réseau Medoucine, vous pouvez indiquer directement vos informations en cliquant sur le bouton ci-dessous.