/ Articles

Comment faire parler de soi via le bouche-à-oreille ?

Ringard le bouche-à-oreille ? Rien n'est moins sûr ! A l’heure des réseaux-sociaux, des publicités à la télévision, au cinéma, sur internet, le sponsoring etc. Le bouche-à-oreille fait de la résistance.


Cette technique marketing, souvent décrite comme la plus vieille du monde, survit à la digitalisation de nos sociétés : Plus de 50% des personnes se tournent vers leurs proches avant de prendre une décision concernant un achat (1)

boa

Dès lors, il apparait intéressant de s’y attarder un peu non ?

Tout d’abord, il convient d’être clair : Le bouche à oreille ne se substitue pas aux autres méthodes de marketing (référencement, publicité etc.), il est là avant tout pour accompagner le développement de votre activité. Vous ne pouvez faire du bouche-à-oreille l’unique moyen de vous faire connaître.

Ceci à l’esprit, voyons sur quoi repose le bouche-à-oreille positif :


  1. « VOUS » : Vos clients parlent de vous parce qu’ils vous apprécient. Ils aiment comment vous les traitez, les interactions que vous avez avec eux, votre écoute : chouchoutez-les !

  2. « MOI » : Vos clients parlent de vous parce qu’ils veulent se sentir importants. Ils aiment conseiller vos services et vous recommander à ceux qui ne savent pas ce qu’est votre pratique. Cela leur permet de se distinguer. Les médecines douces ont cet avantage : Elles intriguent !

  3. « NOUS » : Les clients aiment prendre part à une communauté, la vôtre. Avec une page Facebook à votre nom ou à votre cabinet, les clients peuvent échanger entre eux.

boa-main-oreille

Quelques conseils pour développer votre bouche-à-oreille :


  • Soignez la qualité de vos prestations. C’est la condition sinequanone pour que le bouche-à-oreille puisse se développer. Si la qualité n’est pas au rendez-vous, il n’y aura pas de recommandations (logique me direz-vous !)

  • Valorisez le rôle de vos clients. Faites-leur comprendre qu’ils ont une place à part dans votre entreprise.

  • Ecoutez-les, intéressez vous à eux. C’est d’ailleurs l’une de vos forces et ce qu’ils recherchent en partie: Vous êtes à l’écoute de vos patients ! Vous vous intéressez au pourquoi et à leur mieux-être.

  • Proposez-leur une « expérience ». Un client parlera plus facilement de vous s’il a vécu une expérience enrichissante, ou s’il a appris des choses : Expliquez pourquoi vous faites telle ou telle manipulation, intéressez-les à votre spécialité et à son histoire !

  • Fédérez, créez une communauté (sur Facebook par exemple) impliquez vos clients, demandez-leur de réagir, de donner leur avis. Pensez au poids du bouton “Partager” de Facebook.

Cet article vous a plu ? Télechargez notre e-book complet sur le bouche-à-oreille

(1) : étude menée par Boston Consulting Group sur 8 pays différent et 227 000 consommateurs https://bit.ly/2v8MsZw